Horaires à Saint Michel

Chers Porchifontains,

Voici quelques informations utiles concernant les horaires des messes à Saint-Michel :

Samedi

Messe à 18H30

Dimanche

Messe à 10H30

Messe à 18H30 (animée par les jeunes)

Mercredi 2 février

Présentation du Seigneur au Temple

Messe à 20H30

Le dernier édito du curé

Édito du dimanche 16 janvier 2022 – 2ème dimanche du temps ordinaire

 

Prêt ?

 

Suis-je prêt ? Une question qui ne manque pas de se poser à l’heure des grandes décisions. Qu’il s’agisse d’un mariage, d’un désir d’enfant, d’une vocation religieuse, d’une orientation professionnelle ou de quelque autre engagement d’importance, suis-je prêt ? Alors même que j’y ai longuement réfléchi, il m’arrive de douter au moment de faire le pas. Je sais ce que je veux et, pourtant, je me tâte. Mon entourage m’encourage à me lancer, mais j’hésite… Est-ce vraiment le bon moment ? Mon heure est-elle venue ? Je veux attendre encore un peu, retarder l’instant décisif où je ne pourrai plus faire marche arrière. Car ce n’est pas rien de faire un choix, qui déterminera ma vie pour les années à venir… Une fois ma parole donnée librement, je ne pourrai plus la reprendre. C’est là tout le paradoxe de la liberté : en raison de mon libre arbitre, je décide librement d’un choix qui me ferme à tout ce qu’il eût été possible de faire, mais il me faut choisir… Y suis-je prêt ? Mon heure est-elle venue ? Ne risqué-je pas de le regretter ? J’aimerais alors connaître le futur et être ainsi absolument certain de ne pas me tromper. Mais cela est impossible. Je peux seulement me projeter, en m’appuyant sur toutes les raisons qui m’incitent à poser un choix plus qu’un autre. Il y aura donc toujours une part d’incertitude. Tout choix librement consenti se rapporte à un acte de foi. Je peux seulement me projeter dans un avenir hypothétique. Je peux seulement me projeter, c’est à dire que je peux seulement faire une promesse. Dans la tradition romaine, elle consistait à avancer la main en gage d’une parole qui ne se reprend pas, au risque sinon de ne plus rien valoir. Appuyé sur des convictions éprouvées au creuset de la réflexion, il s’agit de s’avancer dans la vie en prenant les moyens de tenir parole. Mais quels sont-ils ?

À Cana, l’heure des grandes décisions a sonné ! Tandis qu’un couple se marie, Jésus est amené à épouser sa vocation messianique. D’un miracle, il peut sauver la fête d’une vie. Il peut alors faire de la religion le réservoir du plaisir de vivre ensemble, un plaisir purifié de toute concupiscence. Mais son heure est-elle venue ? Marie l’y pousse, avec l’autorité des mères qui ne voient pas toujours que leurs enfants ont grandi. Comment le lui reprocher ? Elle n’est animée que de bonnes intentions. En toute innocence, la Vierge pourrait néanmoins contraindre une liberté de choix déterminant… Dès ce miracle, Jésus sera connu comme le Messie. Il devra réaliser les promesses divines, répondre aux aspirations humaines les plus profondes, tout autant qu’il provoquera l’hostilité de ceux qui s’étaient fait une autre idée de l’homme providentiel, jusqu’à exiger le sacrifice de sa vie. Jésus sait ce qui l’attend, mais le choix n’est pas plus facile pour autant. « Maintenant, mon âme est troublée. Et que dire ? Père, sauve-moi de cette heure ? Mais c’est pour cela que je suis venu à cette heure. » (Jn. 12, 27) Jésus tiendra parole, il ira jusqu’au bout de cette promesse faite à un mariage… Il lui fallait alors être libre de toute pression, même de celle d’une sainte mère. Un choix qui engage une vie est nécessairement personnel. Je pourrai y être fidèle, dans la mesure où il correspond à une décision prise en pleine conscience, jusqu’à prendre en compte la part d’incertitude de toute existence. C’est certainement ce que l’on appelle la maturité. Décidé à me lancer, je recourrai aux moyens de persévérer, à travers ombres et lumières. Je sais pouvoir compter sur moi, j’ai confiance en mes capacités. Une certaine présomption est sûrement toujours à la source de nos engagements de vie… Et Jésus l’admet très bien ainsi. Il laisse d’abord s’épuiser toutes nos ressources, avant de proposer son aide. Chaque chose en son temps, son heure ne vient pas immédiatement. Quand les jarres de nos certitudes par trop humaines seront vides, alors seulement nous pourrons nous laisser combler par la grâce. Les méthodes de développement personnel ont toute leur pertinence, comme toute philosophie et autres sagesses religieuses. Elles sont nécessaires mais pas suffisantes. Aucun savoir ne garantit de bien faire, nous l’apprenons de l’expérience. Il éclaire notre conscience sur le bien et le mal, mais il ne peut agir sur la volonté. Cette dernière peut demeurer insipide, si la grâce ne lui offre un dynamisme intérieur, qui donne du goût aux grands principes et nous enivre du désir de bien vivre. Une grâce qui se fait discrète, dont je ne connais pas nécessairement l’origine divine, car seule notre joie compte aux yeux de Dieu. À cela, d’ailleurs, nous le reconnaîtrons à son heure.

 

Père Raphaël Prouteau, curé

Mesures sanitaires mises en place pour les messes

Dans le contexte sanitaire actuel, les mesures suivantes sont mises en œuvre pour les messes à Saint Michel afin de veiller à la santé de tous :

  • Nettoyage des bancs et des chaises au produit désinfectant avant chaque célébration
  • Port du masque obligatoire à partir de 11 ans
  • Lavage des mains au gel hydroalcoolique à l’entrée de l’église : mise à disposition de distributeurs de gel aux deux entrées de l’église (nef et salle St JP II)
  • Réduction du nombre de bancs et de chaises afin de maintenir un espacement de 1m entre chaque banc et rangée de chaises
  • Ouverture de la salle St JP II à chaque messe
  • Installation des paroissiens dans la cour (sonorisée) lorsqu’il n’y a plus de place disponible dans l’église et dans la salle St JP II

« Bien aimé, je prie pour qu’en toutes choses tu ailles bien et que tu sois en bonne santé, comme c’est déjà le cas pour ton âme. » 3 Jean 1.2

Communiqué de la CEF et de la CORREF suite au rapport de la CIASE

Chers paroissiens,

Vous trouverez ci-joint le communiqué de la CEF et de la CORREF suite à la remise du rapport de la CIASE : 2021.10.05- Communiqué de presse – Rapport CIASE

Nous vous joignons également une synthèse du rapport : 2021.10.05 – Résumé du rapport CIASE

Celui-ci est disponible dans son intégralité ainsi que des témoignages de personnes victimes sur le site de la ciase : ciase.fr

Vous pouvez retrouver l’allocution de Mgr de Moulin-Beaufort via le lien ci-après : https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/lutter-contre-pedophilie/519242-reception-du-rapport-de-la-commission-independante-des-abus-sexuels-dans-leglise-allocution-de-mgr-eric-de-moulins-beaufort/

Mgr Luc Crepy s’est adressé aux fidèles mercredi 6 octobre, vous trouverez la vidéo ci-dessous :

Abonnez-vous à la dominicale !

Nos prochains événements

Vendredi 14 janvier – 9h30 à 11h – Prier avec les Psaumes

Vendredi 14 janvier – 19h à 20h – KT Collège pour les 4ème

Mercredi 19 janvier – de 10h à 11h30 OU de 17h à 18h30 – KT pour les CE1 & CE2

Vendredi 21 janvier – 19h à 20h – KT Collège pour les 3ème

Paroisse

Veufs et veuves, trois invitations à découvrir…

Le mouvement « Espérance et Vie – veuvage » propose différents rendez-vous, tous destinés à vivre un moment privilégié d’encouragement mutuel pour avancer sur notre nouveau chemin de vie : Rando-veuvage (groupes par tranche d’âge) le 5 février de 13h15 à 17h à proximité de Versailles. Journée pour les aînés le 29 mars de 9h30 à 17h au Cénacle à Versailles. Apéro-veuvage à Rambouillet le 5…

Lire la suite
Diocèse

Nouveau Missel – livret pour les fidèles

Livret pour les fidèles à télécharger : 2021 – Nouvelle liturgie A l’occasion du changement d’année liturgique, certaines prières prononcées lors de la messe seront légèrement différentes dès le 28 novembre 2021. Il s’agit d’une nouvelle traduction plus proche du latin d’origine. Explications en vidéo par le P. Arthur Auffray. De quoi parle t’on ? Le…

Lire la suite

Lettre des évêques de France sur les abus dans l’Église

L’assemblée plénière des évêques de France vient de s’achever ce vendredi 26 mars à Lourdes, avec la publication d’une « lettre des évêques de France aux catholiques sur la lutte contre la pédophilie ». Pour accéder à ce document : Lettre des évêques de France aux catholiques Pour accéder à l’entretien de Mgr Bruno Valentin : Entretien…

Lire la suite