Chemin de Croix 2020

Message du curé

Programme de la Semaine sainte 2020

 

 

Pour vivre les Offices de la Semaine sainte en communion avec toute l’Église qui, partout dans le monde, est privée des célébrations qui rassemblent les croyants, j’ai fait le choix de ne pas filmer les messes à Saint-Michel. Nous vivons tous un vrai jeûne liturgique, privés de la présence réelle de la communauté, qui est essentielle…  En signe de communion dans la privation et en signe de communion dans la foi, je vous propose de suivre les Offices diffusés sur la chaîne chrétienne KTO (sur la TNT, ktotv.com et sur leur chaîne Youtube).

 

En direct depuis Rome, Paris ou encore la grotte de Lourdes, suivre :

 

Jeudi saint, 9 avril : 

18h : Messe de la Cène du Seigneur célébrée par le pape François, en direct de Rome

 

Vendredi saint, 10 avril : 

 

18h : Office de la Passion présidé par le pape François, en direct de Rome : https://www.ktotv.com/video/00329825/2020-04-10-office-de-la-passion-direct-de-rome

 

Vigile Pascale, 11 avril :

 

21h : Vigile pascale présidée par Mgr Michel Aupetit en direct de Saint-Germain-l’Auxerrois : https://www.ktotv.com/video/00329826/2020-04-11-vigile-pascale-direct-de-saint-germain-lauxerrois

 

Dimanche de Pâques, 12 avril : 

 

 

 

En signe de communion avec le Diocèse de Versailles :

 

Jeudi saint, 9 avril à 10h30 : Messe chrismale célébrée par Monseigneur Aumonier sur la chaine Youtube du diocèse de Versailles : https://www.youtube.com/user/Catholique78/featured

 

 

A l’église Saint-Michel :

 

Selon les autorisations en vigueur, pour accueillir les badauds qui, dans le respect des mesures sanitaires, souhaitent y prendre un temps de recueillement.

 

Jeudi saint : adoration du Saint Sacrement, de 7h30 à 19h30

 

Vendredi saint : Diaporama médité du chemin de croix, de 7h30 à 19h30

 

 

Père Raphaël Prouteau, curé

Le dernier édito du curé

Vous me manquez !

 

Vous me manquez et, pourtant, je n’ai pas le sentiment de vous avoir perdus ! Comme me le disait quelqu’un, nous n’avions pas internet à la dernière épidémie. La technique et la démocratisation de ses moyens sont autant de grâces pour vivre ensemble, malgré le confinement. Elles permettent de briser l’isolement et de veiller sur ceux dont nous sommes loin. Les médias de toutes sortes permettent ainsi de rester connectés les uns aux autres. Ils offrent une opportunité moderne de vivre notre religion, dont l’étymologie rejoint la définition qu’en donne le Christ : être reliés les uns aux autres, par les liens de la charité. Un amour qui se vit à distance et qui pourrait se profiler comme un nouveau mode de vie. Mais, que gagnerions-nous d’accorder le primat à la présence virtuelle ? La raréfaction des déplacements et le développement du télé-travail enregistrent déjà quelques effets positifs : l’air se purifie des gaz d’échappement et la nature fait entendre le printemps ; le stress des transports fait place à la sérénité d’un temps ralenti ; nos journées s’organisent plus facilement à notre guise ; nous prenons la peine de cuisiner, pour limiter les courses au supermarché, et nos repas allient la fierté à la santé ; les familles retrouvent une vie commune ; des contacts oubliés sont rétablis… Une liste qui ne saurait être exhaustive et qui, certainement, concerne surtout les privilégiés que nous sommes.

Alors, pourquoi me manquez-vous ? Puisque nous avons l’assurance de compter les uns pour les autres, pourquoi éprouve-t-on néanmoins un certain vide ? Parce qu’un média est un écran et que tout écran représente une séparation, qui nous maintient à distance les uns des autres. Suffit-il donc de se téléphoner et de s’écrire ? Ce ne sera jamais que le préambule de retrouvailles ; ce ne sera jamais que le prélude d’une présence réelle. La présence virtuelle, qui exprime une attention de pensée et de cœur, ne se satisfait donc pas d’elle-même. Elle prépare la présence réelle qu’elle réclame. Je relis ici toutes les envolées épistolaires de Cyrano de Bergerac, dont chaque mot était un désir à jamais inassouvi et une souffrance indicible, malgré la réalité des sentiments exprimés. Seule la présence physique accomplit les aspirations de l’âme. La situation, à laquelle nous sommes confrontés, dévoile une symbiose entre les deux types de présence, nécessairement complémentaires l’une de l’autre. Toute manifestation virtuelle nourrit les intentions, qui trouveront à se réaliser pleinement, lorsque les personnes se rencontreront réellement.

C’était déjà l’intime conviction de Jésus. Au soir de la Cène, à travers l’eucharistie qu’il instituait, il annonçait demeurer réellement présent. La relation à Dieu ne pouvait se contenter d’une spiritualité désincarnée, d’une simple intention de prière. Elle supposait un lien concret, que la communion nous offre encore de nos jours. Mais ce contact divin, pour réel qu’il soit, suppose un regard de foi qu’impose l’hostie et que nourrit la spiritualité, que d’aucuns appelleraient aujourd’hui la virtualité. Les plus sceptiques pourraient poser ici une objection. Si Jésus estime nécessaire d’être substantiellement présent, pourquoi apparaît-il à travers le média du pain ? En fin psychologue, le Christ souligne, par ce biais, la distance qui sépare peu ou prou les individus. Chacun conservant sa propre identité, nulle relation ne peut être fusionnelle. Il existe toujours une certaine distance entre nous, comme cet écran du pain à l’eucharistie. Pour être réelle, toute présence aura à en tenir compte.

Alors, cette retraite forcée est aussi, sûrement, l’occasion de prendre de la distance quant à nos relations, quant à nos rapports en couple, en famille, entre amis, en communauté, en société, au travail… Prendre du recul pour entretenir la flamme d’une présence plus réelle aux autres.

Vous me manquez, particulièrement en ce jour de la Cène, où la messe se présente comme un banquet qui nous rassemble… Vous me manquez, mais nous demeurons unis par la pensée, le cœur et la prière… Vous me manquez, mais c’est afin de mieux vous retrouver !

 

..

Père Raphaël Prouteau, curé

Abonnez-vous à la dominicale !

Nos 3 prochains évènements

avril, 2020

10avralldayVendredi saint

11avralldaySamedi saint

12avralldayDimanche de Pâques (Résurrection)

Afficher plus d'évènements
Paroisse

Les chemins de croix à Saint-Michel

Vendredi saint, 10 avril 2020, de 7h30 à 19h30, un chemin de croix sous forme de film est diffusé en boucle dans l’église. Il accompagne la Passion de Jésus avec les yeux de Pilate. Vous pouvez également le consulter sur ce site (voir plus haut) ou à l’adresse suivante : https://youtu.be/XZnb1hdkxc4. Ce chemin de croix…

Lire la suite

Nouveau : en lien avec le CCAS, service entraide à Saint-Michel

Si vous avez besoin d’un service – une course à la pharmacie, à la boulangerie, au marché – ou simplement d’un appel régulier pour prendre de vos nouvelles, si vous avez connaissance de personnes isolées, autour de vous,   Vous pouvez nous contacter : entraidesaintmichel4@gmail.com 01 39 51 21 65   En respectant toutes les mesures…

Lire la suite

L’offrande dominicale en ligne

L’offrande dominicale   Comment faire mon offrande en l’absence de messes publiques ?   En l’absence de messes publiques, la paroisse est privée d’une part très importante de ses ressources habituelles.   Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer à faire votre offrande de messe : 1) par l’application « La Quête » Comment ça marche ? Je…

Lire la suite
Diocèse

Messe chrismale

Mgr Aumonier célébrera la messe chrismale en la cathédrale Saint-Louis jeudi 9 avril à 10h30. Vous pourrez le suivre en direct à partir de ce lien : https://www.youtube.com/user/Catholique78/featured

Lire la suite

Communiqué de l’antenne de Versailles du CCFD

La période de Carême est, pour le CCFD-terre solidaire, un moment très important. Elle permet de rendre compte, auprès du public, des actions de solidarité internationale que nous soutenons et de collecter des fonds pour les financer dans la durée. Avec l’épreuve que nous traversons, notre campagne de Carême est bouleversée. Les animations en paroisse…

Lire la suite

25 mars à 19h30 : prière de l’angélus en direct avec Mgr Aumonier

Mercredi 25 mars, solennité de l’Annonciation et clôture de la neuvaine à l’Immaculée, Mgr Aumonier priera l’angélus à 19h30 depuis la cathédrale Saint-Louis et bénira solennellement le diocèse avec le Saint-Sacrement. Unissez-vous à la prière de notre évêque en direct sur notre page Facebook et notre chaine Youtube. Les cloches de la cathédrale et de toutes les églises…

Lire la suite