Le mot d'accueil du curé

À tous !

Que le porche de Saint-Michel s’ouvre ! Que le porche de notre paroisse ouvre sur une communauté accueillante, rayonnant de cette bienveillance qui en fait un lieu familier ! Que le porche de notre église ouvre à la fontaine de vie que représente notre foi, à cet amour de Dieu qui suppose et nourrit l’amour des hommes ! Bienvenue à Porchefontaine !

Héritiers d’une histoire, notre clocher fait encore résonner cette devise écrite sur le livre d’or d’un quartier béni : « bonté, gaité, camaraderie. » A ceux qui cherchent à être aimés pour ce qu’ils sont, qu’ils trouvent la bonté du Christ dans le regard de ses fidèles porchifontains ; à ceux qui veulent espérer de l’existence, qu’ils trouvent la gaité du Christ dans l’enthousiasme de ses disciples porchifontains ; à ceux qui en appellent à l’humanité, qu’ils trouvent la camaraderie du Christ dans la charité de ses frères et sœurs en Dieu !

Que ce porche s’ouvre pour la vie, que chacun trouve son bonheur à Saint-Michel !

Le dernier édito du curé

Le train de Noël

 

Et pourtant, Dieu l’a promis… Il a juré que, plus jamais, il ne menacerait du déluge. La vengeance ne serait plus de mise, elle n’aurait plus sa place dans la pédagogie divine. L’arche devait sombrer au fond d’une histoire définitivement révolue… Et pourtant, Jésus en fait l’annonce : « comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. » Si le spectre du drame antique se dresse à nouveau, exhibant l’angoisse de la mort et son lot de damnations, le Seigneur serait-il incapable de tenir sa parole et se contredirait-il lui-même ?

Alors que pointe l’aurore de l’Avent, nous pensions sûrement en avoir fini avec les discours apocalyptiques. Si les alertes prophétiques ont scandé la liturgie de ces derniers temps, comme autant d’exhortations à prendre au sérieux notre relation à Dieu, peut-être sommes-nous fatigués de douter de notre salut et de ces culpabilisations récurrentes. Disposés à préparer Noël, nous nous attendions certainement à ce que cette douce perspective engendre une paisible espérance en la vie. Certes conscients de nos imperfections, nous demeurons néanmoins animés d’une bonne volonté d’aimer Dieu et notre prochain en toute sincérité. Pris en étau entre la vilénie du péché – qui n’a cure du réel bien des hommes – et les sévères exigences divines, quel abri pouvons-nous trouver pour ne pas succomber au découragement ? Quelle arche nous permettra de voguer sur les flots de la morale, sans être submergés par elle ? Notre regard se pose alors sur la crèche de nos maisons et de notre église. Une simple étable, dont la beauté réside dans ce qu’elle protège : l’amour en personne. Elle nous attire de loin, du plus profond de nos préoccupations et de nos inquiétudes, par l’éclat d’une étoile qui nous conduit à croire que le bonheur s’offre à nous. Nous revient alors en mémoire une comptine de notre enfance : « De bon matin, j’ai rencontré le train de trois grands rois qui allaient en voyage. De bon matin, j’ai rencontré le train de trois grands rois dessus le grand chemin… » Sommes-nous prêts à y monter ? Telle est la question de Jésus. À la différence des hommes du temps de Noé, saurons-nous rejoindre cette caravane ? Quelle monture allons-nous donc chevaucher pour avancer ? Nous avons le choix entre l’âne de l’humilité, qui libère de tout orgueil qui étouffe l’ouverture de l’intelligence et du cœur ; le bœuf de nos richesses, comme autant de dons de soi à offrir et de forces à dépenser pour l’amour de Dieu et du prochain ; le dromadaire capable de résister aux aridités de la vie, pour porter quiconque traverserait la sécheresse de son existence ; le mouton de la pureté d’intention, pour bêler au monde entier la réalité de la vraie charité…

Quatre semaines s’ouvrent devant nous, pour rejoindre le cœur de Noël. Une aventure qui n’attend plus que nous, qui n’attend plus que nous prenions le train en marche !

Père Raphaël Prouteau

Abonnez-vous à la dominicale !

Nos 3 prochains évènements

décembre, 2019

15dec9 h 15 min10 h 15 minPrépa 1re communion (3)

15dec10 h 30 min11 h 30 minMesse (3e dimanche de l'Avent "Gaudete")

15dec11 h 30 min12 h 30 minBaptêmes

Afficher plus d'évènements
Paroisse

Concert à Saint-Michel dimanche 15 décembre à 17h

The Féerie Queen : dans le cadre du Festival Versailles au son des orgues, concert à l’église Saint-Michel dimanche 15 décembre à 17h. Entrée libre. Au programme : œuvres de Corelli, Biber, Kerll, Purcell et Telemann. Orgue : Francis Roudier, chant : Olga Pitarch, violon: Cécile Garcia, flûte : Claire Devilleneuve.  

Lire la suite

Noël 2019 à Saint-Michel

Confessions : mardi 17 décembre à 20h30, samedi 21 décembre de 9h30 à 12h, mardi 24 décembre de 9h30 à 12h. Veillées et messes de Noël : mardi 24 décembre à 18h et à 20h30. Messe de Noël : mercredi 25 décembre à 10h30. Messe du 1er janvier à 11h.

Lire la suite

Nouveau : le ciné-lycée !

Pour les lycéens, dans la salle ciné de Saint-Michel ! De 18h à 21h, les dimanches 22 septembre, 1er décembre (attention : nouvelle date !), 26 janvier, 15 mars et 17 mai.

Lire la suite
Diocèse

Misatango de Martin Palmeri vendredi 29 novembre à 20h45

Concert de la Misa à Buenos Aires, aussi connue sous le nom Misatango, du compositeur argentin Martín Palmeri. Cette messe classique en latin (Kyrie, Gloria, etc.) avec des rythmes esprit tango vous surprendra. Elle sera chantée : Vendredi 29 novembre à 20h45 à l’église Saint-Michel, 18 rue des Célestins, Versailles-Porchefontaine et dimanche 1er décembre à 17h00…

Lire la suite

Révision de la loi de bioéthique, communiqué de Mgr Aumonier

“En tant qu’évêques, nous devons éclairer les consciences, surtout quand la dignité des personnes est en jeu, en particulier celle des plus fragiles.” A partir du 24 septembre sera débattu à l’Assemblée Nationale le projet de révision de la loi de bioéthique. Les évêques de France, par la voix de Mgr de Moulins-Beaufort, président de…

Lire la suite