Le mot d'accueil du curé

À tous !

Que le porche de Saint-Michel s’ouvre ! Que le porche de notre paroisse ouvre sur une communauté accueillante, rayonnant de cette bienveillance qui en fait un lieu familier ! Que le porche de notre église ouvre à la fontaine de vie que représente notre foi, à cet amour de Dieu qui suppose et nourrit l’amour des hommes ! Bienvenue à Porchefontaine !

Héritiers d’une histoire, notre clocher fait encore résonner cette devise écrite sur le livre d’or d’un quartier béni : « bonté, gaité, camaraderie. » A ceux qui cherchent à être aimés pour ce qu’ils sont, qu’ils trouvent la bonté du Christ dans le regard de ses fidèles porchifontains ; à ceux qui veulent espérer de l’existence, qu’ils trouvent la gaité du Christ dans l’enthousiasme de ses disciples porchifontains ; à ceux qui en appellent à l’humanité, qu’ils trouvent la camaraderie du Christ dans la charité de ses frères et sœurs en Dieu !

Que ce porche s’ouvre pour la vie, que chacun trouve son bonheur à Saint-Michel !

Le dernier édito du curé

La prière est-elle lâcheté ?

 

Un tintement sobre surprend le badaud, qui lève alors la tête vers le clocher de l’église. L’horloge y indique la demi-heure qui le sépare de son rendez-vous. En avance, il s’assied sur le banc du square et se laisse aller à la réflexion… Chrétien de tradition, il privilégie l’engagement à la pratique religieuse, qui l’aura toujours laissé circonspect… La cloche, qui sonne au cœur des liturgies, n’est-elle pas précisément le symbole de ces prières qui résonnent d’autant plus fortement qu’elles sont creuses ? Il juge sévèrement ces vœux pieux, qui semblent donner bonne conscience aux chrétiens, qui ne mouillent pas pour autant leurs chemises. Il est intransigeant avec ces prêtres qui, selon leurs personnalités, affectent une voix doucereuse ou moralisatrice pour évoquer des problèmes personnels et sociétaux, qu’ils ne contribuent pas à résoudre par leurs engagements sur le terrain social et politique. Pour lui, seule l’action compte et c’est à l’implication concrète que les hommes nous jugeront à la mesure de Dieu. À quoi bon la prière, se dit-il ? Ne serait-elle pas en réalité le paravent de la lâcheté ?

Fort de cette certitude, l’homme arrête son regard sur l’impressionnante statue de saint Michel. Trônant au centre du parterre de fleurs, l’archange terrasse l’Esprit du mal. L’homme se plaît à cette vue, signifiant le combat que suppose l’intérêt que l’on porte à la cause humaine. Amusé, il remarque que le saint lui-même se tient en dehors du lieu de culte… Et voilà que le chef de la milice céleste lève les yeux sur le militant rêveur. Il reconnaît en lui l’âme passionnée, qui trouve grâce auprès du Seigneur, lui pardonnant les excès de son humanisme. L’ange décide alors de lui parler au cœur et de partager avec lui les raisons et sentiments qui l’animent. Il se présente comme l’un des sept anges qui se tiennent en présence de Dieu, y puisant l’énergie de se donner sans compter. Oui, la prière est le premier pas de l’action. Elle permet d’écouter nos désirs les plus intimes et de prendre ainsi conscience de la valeur de notre âme. Elle nous permet d’analyser nos priorités et d’évaluer nos centres d’intérêts. Elle éprouve aussi notre honnêteté. Serions-nous prêts à soutenir une bonne initiative, même si elle émane de notre pire ennemi ? Serions-nous prêts à accepter la réussite d’un chef, d’un patron, d’un curé, d’un Président que nous n’aurions pas choisis, mais uniquement portés par le désir du bien commun ? Serions-nous prêts à nous insurger contre des projets de lois contraires à nos valeurs, au risque de perdre notre popularité ? La prière pose ici la question de notre philosophie de vie. Quelles convictions régissent notre vie et avons-nous la liberté intérieure d’en vivre quoiqu’il en coûte? La prière ne ment pas et elle pose devant nos yeux la vérité de nos cœurs. Il nous faut agir en conformité avec nos pensées. Mais l’expérience nous apprend combien nos meilleures réalisations ne suffisent pas à elles seules pour emporter raison. Alors, nous prions pour que Dieu nous rende patients, afin d’agir pour la seule raison du bien et non pour notre satisfaction personnelle. Nous ne sommes pas propriétaires des personnes auxquelles nous nous donnons. Nous devons agir et nous retirer, confiant à Dieu l’efficacité de nos gestes et de nos paroles. De plus, nous ne sommes pas nécessairement la personne la plus idoine et nous devons reconnaître que d’autres réussiront peut-être mieux que nous. Par conséquent, si la seule raison du bien nous anime, nous devons prier pour soutenir l’action des autres, au nom même de la solidarité humaine.

Assis sur son banc, l’homme comprend que la prière ne cherche pas à prévenir Dieu de nos besoins. Elle nous donne d’en réaliser l’importance, d’en épurer les intentions et d’en parfaire la réalisation. La prière est l’inspiration nécessaire, avant le grand plongeon dans le cœur des hommes. Se levant pour son rendez-vous, l’homme quitte saint Michel, en ayant compris l’adage de son enfance : aide-toi et le Ciel t’aidera… voilà le vrai courage !

 

Père Raphaël Prouteau

Abonnez-vous à la dominicale !

Nos 3 prochains évènements

septembre, 2019

22sept10 h 30 min11 h 30 minMesse (25e dimanche du Temps ordinaire)

22sept11 h 30 min12 h 30 minBaptêmes de Constance Berthon, Camille Bordas et Robinson Picard

22sept18 h 00 min21 h 00 minCiné-lycée

Afficher plus d'évènements
Paroisse

Inscriptions de caté

Votre enfant vient d’entrer en CE1, CE2, CM1 ou CM2 : il est donc temps de l’inscrire au catéchisme. A Saint-Michel, le caté a lieu soit le mercredi matin (10h-11h30) soit le mercredi après-midi (17h-18h30), le créneau étant choisi par les familles. Le caté a lieu tous les quinze jours : une semaine pour les…

Lire la suite

Fête de Saint-Michel les 28 et 29 septembre

Au programme : samedi 28 septembre à 17h, conférence du frère Eeckhout : « Est-il plus facile de croire en Terre Sainte ? » ; dimanche 29 septembre : après la messe de 10h30, apéro de rentrée avec accueil des nouveaux paroissiens, séance de dédicace du frère Eeckhout, et diaporama de Louis Tanguy : « Mon Voyage en…

Lire la suite
Diocèse

Révision de la loi de bioéthique, communiqué de Mgr Aumonier

“En tant qu’évêques, nous devons éclairer les consciences, surtout quand la dignité des personnes est en jeu, en particulier celle des plus fragiles.” A partir du 24 septembre sera débattu à l’Assemblée Nationale le projet de révision de la loi de bioéthique. Les évêques de France, par la voix de Mgr de Moulins-Beaufort, président de…

Lire la suite

Congrès Mission 2019

Le Congrès Mission réunit le temps d’un week-end les chrétiens de France pour réfléchir ensemble à l’évangélisation et donner les moyens concrets de proposer la foi toujours et partout. Plus d’infos : http://www.congresmission.com Les étudiants sont invités à rejoindre les vicaires de Versailles pour tenir la buvette.

Lire la suite

Pèlerinage diocésain du 15 août

17e pèlerinage diocésain à Notre-Dame-de-la-Mer jeudi 15 août 2019 : messe solennelle à 10 heures à la collégiale de Mantes, pique-nique tiré du sac, marche (ou car) vers Notre-Dame-de-la-Mer. Renseignements et inscriptions : 01 30 97 67 61 ou https://www.catholique78.fr/entite/1202-pelerinages/  

Lire la suite